Atelier du 24 février 2021

La reconnaissance de la responsabilité sociétale et environnementale des entreprises multinationales – et les enjeux de gouvernance qui y sont liés – s’accroit rapidement. En Europe comme aux États-Unis, la question se pose même de savoir si cette responsabilité devrait, ou non, s’étendre aux fournisseurs et à l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement . Pour s’assurer que leurs collaborateurs prennent au sérieux, respectent voire incarnent la prise en compte de ces nouveaux enjeux, les grandes entreprises tendent, de plus en plus, à intégrer des objectifs ESG et E&C aux rémunérations de leur dirigeants et managers . Est-ce là une pratique souhaitable ? Si oui quels critères retenir ? Tour d’horizon des réflexions au cœur de notre dernier atelier pratique.

Accéder à l’article

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles